Qui sommes nous?

Le capitaine


Jimmy a 29 ans et est né à Dinard en Bretagne. C'est un passionné de l'eau, qui a toujours rêvé de partir autour du monde en voilier. Cette mer qui le fascine, il la respecte, c'est pourquoi il lui semblait essentiel de joindre à son rêve d'enfant un projet d'aide à la sauvegarde des océans.

"Grâce à l'influence de mon père, marin-pêcheur, j'ai toujours eu un pied dans l'eau, que ce soit à l'école de voile, sur ses bateaux de travail ou sur son voilier. J'ai toujours été passionné et impressionné par la mer, cet élément indomptable. Déjà tout petit, ma chambre ressemblait à un bateau: le lit était une bannette, la porte de mon armoire était une vieille voile de planche à voile et j'avais une barre à roue pour jouer au pirate !

Ma mère, d'origine hollandaise, m'a quant à elle, appris à être ouvert, dans l'échange et le partage. C'est donc tout naturellement que le voyage a rapidement fait partie de mes passions. L'échange, la découverte de nouvelles personnes et paysages, sont pour moi un vrai bonheur.

Ayant grandi entouré de nature, de terre et de mer, je suis très respectueux envers ces éléments qu'il est important de préserver. Cela m'a permis de comprendre très tôt combien ils sont fragiles et combien il est important de les protéger."

L'équipière


Morgann, née un jour de tempête à St Malo en Bretagne, est éducatrice de jeunes enfants. 

Elle est sensible à ce qui touche à l'environnement et à l'éducation, il était évident pour elle d'allier au projet en voilier un volet sensibilisation à la pollution marine.

"Je suis, depuis toujours, passionnée de voyages. Petite, je rêvais de faire un métier qui me permettrait de voyager.  J'ai choisi un métier où je laisse la possibilité aux enfants d'être acteur du monde qui les entoure.

La mer fait partie de mon paysage quotidien, j'ai toujours pris soin d'elle et de la nature qui l'entoure. C'est pourquoi je me préoccupe de l'impact des plastiques sur l'océan.

A la maison, je fais attention à ma consommation de plastiques, j'essaye de limiter mes déchets, je réutilise mes contenants, j'utilise des produits naturels pour l'entretien de la maison ainsi qu'à la salle de bain. Je fais ma part, comme le colibri! (cf. "La légende du colibri" de Pierre Rabhi).

Alors lorsque Jimmy m'a parlé d'Ulysse et de son projet d'évasion, il nous a semblé nécessaire de donner un sens à notre voyage en aidant à rendre notre planète plus propre."

 

Le bateau


« Ulysse » est un Ketch de 11,75m , plus précisément, un Euros 39 de 1970.

Il est le premier Ketch fabriqué par les chantiers Amel, basés à La Rochelle. Après avoir réalisé seulement 39 unités , l'architecte Henri Amel a décidé de rallonger le bateau. Il a donc produit le Euros 41 en 259 exemplaires. Ce sont tous les deux des bateaux de grande croisière. Les bateaux fabriqués par ce chantier sont connus et reconnus pour leur solidité et leur fiabilité. Ce sont des bateaux conçus pour vivre au long cours à bord.

Ulysse est composé d'une cabine arrière avec trois couchages, d'un grand cockpit central très sécurisant, d'un couchage double dans le carré, d'une salle de bain et d'une cabine double à l'avant. De plus, il possède un réservoir d'eau douce d'une capacité de 450 Litres et un réservoir gas-oil de 250 L.

 

Le choix du bateau:

L'achat d'un bateau était un rêve depuis l'adolescence de Jimmy. Il est le troisième propriétaire d'Ulysse, qu'il a choisi pour plusieurs raisons :

  • C'est un voilier à deux mâts, appelé un ketch, avec un mât plus petit à l'arrière, l'artimon. Le ketch est un gréement très agréable en équipage réduit car il permet d'ajuster la voilure plus facilement grâce à la voile supplémentaire qui permet un meilleur équilibre.
  •  Son cockpit est abrité par une capote rigide qui permet d’être protégé des embruns, de la pluie et du soleil
  •  Le carré du bateau a une bonne hauteur sous barrot, ce qui en fait un bateau où il est facile de se déplacer.
  • C'est un bateau très sécurisant et très solide malgré son âge. En effet, les constructions du chantier Amel de l'époque sont très solides et tiennent bien la mer.